Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01.07.2013

Théâtre et danse contemporains à Félines-Minervois

affiche Félines.jpgSoirée

Théâtre & Danse

Vendredi

5 juillet 2013

à 21h

à Félines Minervois - Dans la cour de l’école (au cellier en cas de pluie)

« PETITES PIECES D’IDENTITÉ »

Soirée proposée par L’Association ANYMANÀ, LE FOYER RURAL DE FÉLINES MINERVOIS & TOUS AZIMUTS

Création collective - Mise en scène de Gioras Fischer

Textes contemporains & Danse contemporaine

Spectacle tout public

ENTRÉE gratuite avec participation libre



Sur ce qu’il est convenu d’appeler « une pièce d’identité », on trouve nom, prénom, date et lieu de naissance, photo, énumération de certains traits physiques, signature, parfois aussi l’empreinte digitale – toute une panoplie d’indices… Mon identité, c’est ce qui fait que je ne suis identique à aucune autre personne…

L’identité de chaque personne est constituée d’une foule d’éléments qui ne se limitent évidemment pas à ceux qui figurent  sur les registres officiels. Il y a, bien sûr, pour la grande majorité des gens, l’appartenance à une tradition religieuse ; à une nationalité, parfois deux ; à un groupe ethnique ou linguistique ; à une famille plus ou moins élargie ; à une profession ; à une institution ; à une certain milieu social… à une province, à un village, à un quartier, à un clan, à une équipe sportive ou professionnelle, à une bande d’amis, à un syndicat, à une entreprise, à un parti, à une association, à une paroisse, à une communauté de personnes ayant les mêmes passions, les mêmes préférences sexuelles, les mêmes handicaps physiques, ou qui sont confrontés aux mêmes nuisances…

Chacune de mes appartenances me relie à un grand nombre de personnes ; cependant, plus les appartenances que je prends en compte sont nombreuses, plus mon identité s’avère spécifique…

C’est notre regard qui enferme souvent les autres dans leurs plus étroites appartenances, et c’est notre regard aussi qui peut les libérer.

 

Extraits de « Les identités meurtrières » - Amin Maalouf

 

Les commentaires sont fermés.