Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25.10.2007

tocade pour nos amis !

pas encore vu à la tévé !




Il y a aussi le site de Charb, à ne pas manquer !
http://www.mauriceetpatapon.net/

04.10.2007

La catastrophe est au bout du chemin

"Tandis que la vie augmente sans cesse et met en difficultés la plupart des ménages laborieux qui ne parviennent à joindre les deux bouts qu'au prix de restrictions et de sacrifices, nous assistons tous les jours à l'édification de fortunes scandaleuses chez certains magnats de la finance, qui spéculent précisément sur la hausse des prix ou sur la baisse du franc; ce qui revient exactement au même.

Sûrs de l'impunité, car ils ont le soin de n'agir que dans le cadre de la loi, il n'y a aucune raison pour que ces spéculateurs ne poursuivent pas leur coupable trafic et emplissent leur coffre-fort tout en précipitant la débâcle de la monnaie. (...)
Tous le monde se moque de la débâcle, du moins ceux qui n'ont rien à perdre et tout à gagner. Le Gouvernement lui-même ne donne-t-il pas l'exemple en augmentant inconsidérément le prix de ses produits et de ses services ?

Mais la catastrophe est au bout du chemin; il y a trop de gens qui poursuivent leur intérêt immédiat au prix d'une ruine collective, qui serait en fin de compte la ruine de chacun en particulier.

Nous avons lu dernièrement une image que nous adoptons volontiers, car elle traduit parfaitement la situation des éternels spéculateurs.
Les spéculateurs sont comparés à des joueurs qui auraient constaté, à la table d'un casino, qu'une certaine couleur sort plus souvent que les autres. Ils la jouent, ils gagnent. Ils la jouent encore, ils gagnent de nouveau. Une troisième, une quatrième fois. Il n'y a qu'à continuer. Tout va bien, tout va bien jusqu'au jour où la banque saute, où le payement est refusé, où les perdants, furieux, renversent la table et reprennent de force leur bien dans la poche des joueurs heureux, non sans leur avoir infligé d'abord une sérieuse correction.

Les spéculateurs qui jouent sur la hausse des prix et sur la baisse du francs feraient bien de méditer sur cette comparaison.

Elle dit exactement ce qu'elle veut dire."

"L'Indépendant", vendredi 26 octobre 1951.



Sans commentaires !

01.10.2007

souvenez-vous...

voilà où votre humble serviteur à passé une partie de sa carrière...!


LE DERNIER MINUIT PILE DE LA *5



P'tain j'ai pris un coup de vieux !
C'est avec Thierry Albasini que j'ai fais ce dernier JT...
Que de souvenirs...!
D'ailleurs c'est à La Cinq que j'ai rencontré Isabelle...! Et on a eu cinq enfants ! Thank you La Cinq !!!

Jean Gabin

Souvenez-vous...


Ancien générique cinéma de FR3



Au fait :musique de Francis Lai !